Valentine’s day

La Saint-Valentin approche. Très prisée aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, cette fête fait l’objet chaque année d’une mini-séquence auprès de mes élèves de CM.

Description de la mini-séquence « Valentine’s day »

Très populaire, la Saint-Valentin trouve ses origines dans l’Antiquité. Peu de personnes savent d’où vient réellement cette fête, les élèves l’ignorent totalement. Il existe de nombreuses versions sur ses origines. J’en ai sélectionné une que j’ai jointe à la diapo.

Je raconte l’histoire en anglais mais j’illustre mon propos d’images permettant aux élèves de comprendre d‘où vient la Saint-Valentin malgré un récit en anglais (diapo 1 à 7).  Je leur fais reformuler ce qu’ils en ont compris en français.

During the Antiquity, the Emperor Claudius (d2) needed men to serve as soldiers for his wars (d3). But few men wanted to leave their wives and girlfriends (d4). So Claudius decreed that no more marriages should be performed (d5). A priest called Valentine secretly married many couples (d6). Valentine was punished and died in prison on the 14th of February (d7).

Ensuite, j’introduis le vocabulaire lié à Valentine’s day: je montre l’image en prononçant plusieurs fois le mot  (ex: a heart) puis le fais répéter aux élèves avant de faire apparaître le mot écrit sur la diapo (diapo 8 à 16). Quand le vocabulaire est bien su, j’organise des petits jeux en équipes:

  • Je pose la question « What is number 2? », les élèves doivent répondre « Cupid »
  • Je pose la question « What number is roses? » , les élèves doivent répondre  » it’s number 5″
  • J’attribue des points aux équipes donnant la bonne réponse avec une prononciation correcte

Après, à l’aide de la diapo 19, les élèves parlent des coutumes de Valentine’s day, en français ou en anglais selon leur niveau (les miens donnent le vocabulaire connu en anglais et je les aide à formuler une phrase complète):

  • Valentine’s day is on the 14th of February
  • We celebrate people we love
  • People offer flowers
  • we offer chocolate
  • we write poems
  • People send anonymous cards

Présentation du projet « Write your anti Valentine card for Valentine’s day »

Partie anglais

En projet final de cette petite séquence, je propose aux élèves d’écrire une anti-carte de la Saint-Valentin. De quoi s’agit-il? Il s’agit de détourner les traditionnelles cartes bourrées de « I love you » et autres « my dear lover », de manière humoristique en en prenant le contre-pied. Les élèves vont écrire des cartes qui dénoncent ce qu’ils aiment le plus chez un camarade. C’est un moyen détourné et amusant de louer les camarades.

Au préalable j’ai travaillé les structures I like/I love et I don’t like / I hate.

Pour ce projet, je demande aux élèves de lister les qualités que l’on apprécie chez quelqu’un mais qui peuvent également agacer, parce que nous aussi, on aimerait être comme ça. Pour détourner cette qualité qu’on apprécie, on va la trouver trop envahissante chez l’autre et le « détester » pour ça, d’où le contre-pied à la Saint-Valentin. Tu ne comprends toujours pas où je veux en venir? Attends, ça arrive.

S’ensuit une recherche d’adjectifs laudatifs liés au caractère (intelligent , beautiful, funny, nice, athletic, serous, clever, bold…). Les élèves les utilisent d’abord en situation de description pour se les approprier: « You are clever. I am funny… »

Avec mes dernières diapos, j’introduis les éléments qui vont permettre de détourner ces adjectifs pour mes anti-cartes de la Saint Valentin: « I hate you because you are too funny ! »; « I don’t like you because you are so athletic ! ». En parallèle, je constitue une helpbox pour aider les élèves à construire leurs phrases. Ils choisissent secrètement leur destinataire et écrivent 3 à 5 phrases pour leur Valentine’s card.

Partie arts visuels * Nouveau

La phase finale est la mise en forme de leur carte qui doit rester anonyme, comme la tradition le veut: personnalisation et travail en arts visuels, découpage et collage de petits cœurs, utilisation de papier froissé et déchiré, lacérations, boxing painting pour exprimer cette fausse « colère » (ben oui, c’est une anti Saint-Valentin)….

Après un rapide brainstorming où les élèves recensent les différentes techniques et le matériel nécessaire à la représentation de cette fausse colère (ils pensent à papier froissé et papier déchiré la plupart du temps) , je leur projette les 2 diapos qui introduisent 2 nouvelles techniques plastiques: la lacération et le boxing painting.

Ma classe est ensuite divisée en deux espaces:  le coin papier et le coin peinture où est disposé le matériel nécessaire. Les élèves s’installent au coin qui correspond à leur envie pour la création de la carte.

Coin papier Coin peinture
– différents papiers aux couleurs variées (feuille, canson, crépon…)

– ciseaux

– colle

– assiettes contenant différentes couleurs de peinture

– boules de papier (pour mimer les gants de boxe)

– pinceaux

– eau 

Quand les cartes sont terminées, j’autorise les élèves à monter un par un dans la classe au moment de la récré et poster leur carte anonyme dans le casier du camarade à qui elle est destinée. La maîtresse reçoit aussi ses cartes …

(Très vite, les productions de mes élèves en photos ! )

exemple de carte de l’anti Saint-Valentin

Intérieur de la carte

Les documents de la mini-séquence « Valentine’s day »

→ La diapo anglais:

→ Mon helpbox : HELPBOX

→ La diapo arts visuels *Nouveau :

Je conclus cette séquence par un petit poème de la Saint-Valentin à apprendre et illustrer

Partager sur vos réseaux sociaux

1 réflexion sur « Valentine’s day »

Laisser un commentaire